Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marie Taubira
  • : Je suis Président du CRAPAG (Cercle de Réflexion et d'Action pour l'Avenir de la Guyane), Depuis le 10/12/2008, je suis le Secrétaire Général du Parti Progressiste Guyanais (PPG). Mon ambition est l'élévation de la conscience collective
  • Contact

Recherche

30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 18:06

Des logiques à vous donner la nausée...

De la Collectivité unique :

Les électeurs de Guyane ont voté certes le 10 janvier 2010 l’article 73 au dépend de l’article 74. Par contre, lorsqu’il s’est agit de la Collectivité Unique, ils se sont abstenus à hauteur de  72,58% et pour ce qui  est des résultats, ceux qui se sont exprimés ont voté "pour": 9900 et ont voté "contre": 7330. N’est-ce pas normal d’avoir la nausée que de voir cette précipitation à vouloir imposer cette collectivité unique à la société guyanaise ? Les électeurs ont défié "Guyane 73" pour la mise en place de cette collectivité en votant majoritairement pour les candidats de gauche.

 

A bon entendeur salut :

Les électeurs ne resteront pas longtemps insensibles à la culture de la trahison qui semble devenir une mode parmi certains élus de Guyane. Les petits calculs personnels se retourneront contre ceux qui s’amusent à jongler avec  le bulletin de vote des électeurs. L’honnêteté envers les idéologies retrouvera ses lettres de « noblesse », le peuple n’approuvera pas tout, tout le temps. Qui cherche trouve et qui trouve se débrouille. Ceux qui se disent à gauche et qui pour des ambitions hautement personnelles surfent sur le pseudo consensus auront à rendre des comptes plus tôt que prévu.

 

La stratégie de Saint-Georges de l’Oyapock :

Le MDES aura à rendre des comptes un jour ou l’autre tant à ses électeurs qu’à ses militants, qu’à la société guyanaise toute entière. La gauche est majoritaire à Saint-Georges de l’Oyapock et c'est la droite qui l'emporte. L’enjeu cette fois-ci dépassait de loin le canton. Il s’agit de savoir si on est honnêtement  pour l’avenir de la Guyane, pays riche de ses ressources naturelles, de sa diversité, de son potentiel intellectuel, de sa jeunesse, de sa sagesse etc., ou si on ne l'est pas point barre. Le candidat le mieux placé pour gagner était Monsieur JUNIEL. Quelle stratégie permettait le maintien du candidat du MDES au deuxième tour d’autant qu’il fallait garantir le courant de gauche de ce canton (GUSTAVE). Il ne suffit pas de dire qu’on est fort partout et favoriser l’émergence d’un courant de droite (BIERGE). C’est de surcroît à Camopi que la différence se fait, espace géographique dont le MDES se vante d'être acquis à sa cause. En 1995 face à Walwari à la Mairie de Cayenne, c’était la même stratégie surprenante.

 

Le Bluff de Hubert CONTOUT

Dire qu’on est de gauche ne signifie pas qu’on le soit réellement. Des attitudes contraires l’ont prouvé tant dans l’Hexagone qu’en Guyane et ailleurs. De fait, au sein de la majorité du Conseil Général depuis maintenant trois ans, Hubert CONTOUT a eu l’occasion de vérifier  les relations entre les hommes dits de gauche tant par leurs comportements les uns par rapport aux autres que par le respect de  leur engagement. Pour que l’on prenne en considération le respect de sa dignité il a lancé une grenade dans son propre camp sans la dégoupiller. Je reste convaincu qu’il restera à gauche et qu’il participera à l’éveil de la conscience guyanaise de sorte que le peuple soit mieux aiguillé dans ses choix philosophiques et sociétaux. On peut toujours s’interroger sur l’opportunité d’une telle démarche, cela relève du sens tactique et stratégique, on peut toujours s’interroger sur le fait de savoir s’il s’agit d’une décision collective ou individuelle cela dépend de l’environnement des uns et des autres, et, des «us et coutumes ». Il n'a pas négocié avec le camp adverse, il a voulu se faire entendre l'honneur reste sauf.

 


Du pain et des livres pédagogiques pour des guyanais Amérindiens….

Sur le plateau de "Guyane 1ére" du dimanche 20 mars, le représentant de « Guyane 73 » par ailleurs, Président de Région, certainement perturbé par le résultat des cantonales, a pris à partie un responsable du MDES qui informait la population qu’il déposerait une plainte contre la formation de celui-ci pour avoir dit qu’il emmenait de l’alcool pour les Amérindiens. « Guyane 73 » a confirmé, sur le plateau de télévision, l’accusation et il a dit en substance en ce qui le concerne, que lorsqu’il montait vers les Amérindiens (on suppose que c’est dans le cadre de la campagne), il emmenait du pain et des livres pédagogiques. Il s’agit là de sa propre déclaration, ce n’est pas le MDES qui l’accuse dans ce cas d’espèces. N’est-ce pas normal d’avoir la nausée d’entendre cela ? Toute la considération pour nos compatriotes Amérindiens est exprimée dans cette phrase. Sont-ils des compatriotes à part entière ou entièrement à part ? Que propose t-il à l’électorat du littoral composé de créoles, européens etc (de la viande, de l'argent, de la prière?). Le vote de nos compatriotes Amérindiens et Bushinengués  est-il  différent du vote des compatriotes du littoral ? Il est évident que je ne saurai partager une telle conception de la politique et un tel regard sur l’être humain. Qu’est ce qui permet de traiter des personnes de la sorte, n’est-ce pas la preuve d’un complexe de supériorité par rapport aux autres ! N’est-ce pas une vision mercantile de l’achat de la conscience d’autrui ? N’est ce pas une certaine conception du devoir de civilisation des peuples ? Honte à la démocratie, Honte à la philosophie humaniste, Honte à la conquête du droit de vote s'il les représente.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires