Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marie Taubira
  • : Je suis Président du CRAPAG (Cercle de Réflexion et d'Action pour l'Avenir de la Guyane), Depuis le 10/12/2008, je suis le Secrétaire Général du Parti Progressiste Guyanais (PPG). Mon ambition est l'élévation de la conscience collective
  • Contact

Recherche

3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 16:33

Nul ne pourrait contester que nos sociétés modernes sont conventionnelles. Il en découle que le contenu de la convention est d’une importance capitale pour appréhender la nature du bien commun qui est la valeur essentielle de la  société. Cette convention est négociée lors des campagnes électorales et particulièrement dans le système français, lors de l’élection présidentielle.

 

A moins de penser que l’électorat est inculte, c’est en pleine maturité qu’il se prononce sur les différentes conventions qui lui sont proposées par les candidats. Il s’agit donc uniquement d’une libre convention citoyenne. Les thèmes qui sont abordés sont essentiels. Il s’agit de la famille, de l’Etat, de la République, de la démocratie, de la sécurité intérieure du territoire, de la sécurité extérieure du territoire, de l’économie, de la structure sociale, des relations internationales et de la place de la France dans l’Europe entre autres.

 

Il est évident quand le candidat François Hollande annonce qu’il sera un Président normal, il se distingue de son vis-à-vis lors du 2ème tour de la Présidentielle. Il annonce implicitement que la société conventionnelle qu’il propose est différente de celle de son prédécesseur et que par voie de conséquence, la gouvernance et le mode de gestion de la société sont différents. C’est me semble-t-il, ce que son électorat a compris.

 

Il y a maintenant moins de quatre mois que le Président et son gouvernement ont pris possession des lieux. Une forme d’impatience conduit certains analystes à les rendre responsables de la situation de la France alors qu’en même temps ils les accusent d’immobilisme. Le plus surprenant est la manière avec laquelle ces mêmes analystes oublient la pause institutionnelle gouvernementale, parlementaire et présidentielle durant cette période. Les précédents ministres, forts de cette situation décalée font haro sur le Gouvernement et le Président.

 

La Gauche a certes sa part de responsabilité. Nullement là où on le croit. Elle se situe essentiellement dans la communication. Une convention nouvelle a été proposée à l’électorat. La victoire s’est faite sur cette base. Nul ne peut comprendre pourquoi l’Exécutif de la France est aussi timoré sur les attaques dont il fait l’objet. Nul ne peut comprendre quels sont les motifs qui conduisent à dire que la crise est profonde et durable. Quelles sont les raisons qui font qu’un état des lieux par ministère n’ait pas été porté à la connaissance du grand public ou des media. La gauche sur le plan médiatique se fait absorber et la conséquence est immédiate. Influence sur les sondés, mise en posture difficile du peuple de Gauche, installation du doute envers la gouvernance, affaiblissement des forces progressistes dans la société.

 

Il est évident que si ce Gouvernement de Gauche ne se ressaisit pas et ne  montre pas davantage de solidarité dans une politique de Gauche qu’attendent ses électeurs, les déclarations intempestives de certains de ses membres, les actions contre-conventionnelles d’autres de ses membres vont contribuer à sa chute avant la fin du mois de décembre 2012.

 

En ce qui concerne la morale laïque, quoi de plus normal dans une république laïque et démocratique. Là encore il y a trop de timidité. Seule la morale laïque permettra d'éviter une nouvelle guerre de religions après l’Edit de Nantes. Seule une morale laïque permettra la cohabitation pacifique des religions, seule la morale laïque conduira à éviter la stigmatisation des uns et des autres, seule la morale laïque va garantir l’existence de la trilogie « Liberté, Egalité, Fraternité".

Partager cet article

Repost0

commentaires