Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marie Taubira
  • : Je suis Président du CRAPAG (Cercle de Réflexion et d'Action pour l'Avenir de la Guyane), Depuis le 10/12/2008, je suis le Secrétaire Général du Parti Progressiste Guyanais (PPG). Mon ambition est l'élévation de la conscience collective
  • Contact

Recherche

12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 13:46

La Ministre de la Justice et garde des Sceaux a un profil atypique dans le milieu politique. Elle a fait preuve de ses convictions, de sa détermination, de son courage, de son sens de la justice dans une démocratie, de la haute opinion qu’elle a de l’être humain au-delà de l’apparence morphologique. En tant que citoyen, je suis à peine surpris des propos de J.F. COPE sur le mensonge dont il parle. Sa méthode me paraît pour le moins fallacieuse. Ainsi donc, la rencontre de mon intelligence avec l’événement m’interpelle.

Si les juges concernés ont le droit de procéder comme ils l’ont fait, quel serait leur intérêt d’informer quelque Institution ou autre Ministre ? Leur travail ne serait d’aucune efficacité… Si la question était : «Avez-vous reçu une note de synthèse de la Chancellerie et que la réponse avait été faite par la négative, on pourrait (sauf cas d’extrême discrétion légale) parler de mensonge. Mais si la question est : «Etiez-vous au courant des écoutes téléphoniques », il n’y a pas d’enchevêtrement systématique avec la question précédente… D’une part, la réponse aurait nécessité un complément d’information à savoir : à compter de quand ? Par suite, répondre par la négation à cette question n’est pas un mensonge surtout si on tient compte de la procédure ci-dessus citée. Cela apparaît comme une évidence. Autrement, il ne faudrait pas parler de mensonge mais de complot or, le profil de la Ministre de la Justice et Garde des Sceaux est contraire à cette forme de relation. D’autre part, si les juges concernés ont cette compétence légale on comprend mal pourquoi ils la partageraient.
 
Enfin, affirmer que le 26 février, mois qui compte 28 jours, un document de synthèse est parvenu sur le bureau de la Ministre dans le cadre légal de renouvellement de la procédure accrédite la thèse du  respect des procédures et valide la confidentialité relative à l’attitude des juges dans cette affaire ainsi que la séparation des pouvoirs… Par contre, certains journalistes ne font pas état d'une usurpation d’identité pour obtenir des cartes Sim « clandestines ». Cette démarche peut traduire que les personnes concernées étaient éventuellement informées de la procédure d’écoutes.

Si la fixation est si forte sur la Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, il y a bien une raison objective à cela et ce n’est pas à cause de sa morphologie apparente (femme, noire) mais davantage à cause de sa rigueur intellectuelle, ses principes de vie et son engagement au service du peuple français. Un humaniste est à côté des plus faibles, il est "l'ami du riche et du pauvre s'ils sont vertueux". 

Partager cet article

Repost0

commentaires