Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marie Taubira
  • : Je suis Président du CRAPAG (Cercle de Réflexion et d'Action pour l'Avenir de la Guyane), Depuis le 10/12/2008, je suis le Secrétaire Général du Parti Progressiste Guyanais (PPG). Mon ambition est l'élévation de la conscience collective
  • Contact

Recherche

16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 18:15

Les élections européennes auront lieu dans la semaine du 22 au 25 mai 2014 dans toute l’Union Européenne. Ces élections européennes qui concernent les Etats membres de l’UE, d’évidence ne constituent pas un événement stimulant pour les peuples européens. Ils apparaissent désabusés car, toute cette construction à travers les différents traités depuis la CEE fondée en 1957 jusqu’au mini traité constitutionnel ne semble pas avoir amélioré leurs conditions de vie.

 

L’Union Européenne dans le système WGS 84 a pour coordonnées en latitude 50° N et en longitude 9° E. Ce sont donc des Etats appartenant à l’hémisphère Nord qui ont décidé de se mettre en interférence. Il se trouve que certains Etats membres ont pérennisé leur relation avec d’autres territoires non européens depuis la conquête du Nouveau Monde. Certains sont devenus indépendants et d’autres ont connu un autre sort. Ainsi, ces liens sont soit étroits soit distendus. Leur nature permet de distinguer les Régions Ultrapériphériques qui font partie intégrante de l’UE des Pays et Territoires d’Outre-mer (PTOM) qui relèvent d’une relation d’association avec l’UE.

 

Si les peuples européens ont du mal à appréhender l’intérêt de l’Union Européenne, comment ceux de l’Amérique du Sud, de l’Arc Caraïbéen, de l’Océan Indien et du Pacifique qui ne sont pas en interaction avec ce grand espace de plus de 4 millions de Km² peuvent-ils trouver un intérêt à ces élections ?

 

Il n’y a pas besoin d’une loupe pour mesurer le fossé qu’il y a  entre le niveau de développement des Etats européens et celui des RUP. Au reste, il importe de nuancer ces dernières car, les DFA (Départements Français d’Amérique) ne sont en rien comparables aux Régions autonomes que sont Madère et les Açores pour le Portugal et les Canaries pour l’Espagne. Bien sûr, il y a un minimum de souveraineté des Etats membres qui peut expliquer le degré de volonté de chaque Etat à vouloir développer ses territoires périphériques.

 

Toutefois, nous devons admettre que les candidats à ces élections n’ont pas les arguments qui seraient susceptibles de motiver les électeurs. Pourtant, les modifications intervenues dans le mode de scrutin devraient leur permettre de faire davantage état des spécificités des RUP puisque sur les 8 circonscriptions réservées à la France, 7 sont pour l’Hexagone et 1 pour l’Outre-mer.

 

Ce qui ressort des discours des candidats est attristant. D’une manière générale il est demandé aux électeurs de se rendre aux urnes parce que l’Europe intervient dans le financement des investissements qui précèdent le développement. Or, que l’on nous cite une seule Région d’outremer de la France Hexagonale que l’on peut qualifier de territoire développé… Par exemple, des trois DFA, alors que la Guyane continentale est le territoire le plus riche de par sa biodiversité, ses ressources minières, l’étendue de son territoire, l’activité spatiale etc. elle est le DFA dont le PIB par habitant est le plus bas soit 52,5 contre 76,83 pour la Martinique et 76,6 pour la Guadeloupe (Insee 2006).

 

Ces discours font fi de la dignité des peuples. Ils sont sur le mode de la mendicité, ils ne sont ni novateurs, ni progressistes. De surcroît, ils sont stupides. Les pays ACP reçoivent des aides de l’Europe sans qu’ils aient à se rendre aux urnes. Les accords de Lomé 1 à 4 ont plutôt pénalisé les RUP.  L’Ukraine vient de recevoir de l’UE une aide de plus de 11 milliards € sans qu’elle appartienne à l’UE. Ce type de discours est niais et à bannir.

 

Les peuples des RUP constatent que sur les terrains de football dans l’UE des êtres humains à morphologie apparente différente de celle qui est communément admise comme européenne sont traités comme des espèces n’appartenant pas au genre humain, des ministres venant de ces territoires sont appréhendés comme des êtres humains inachevés. Pourtant, les RUP ont des atouts qui servent essentiellement à l’UE par le biais des Etats membres.

 

Un discours sur le souhait d’une Europe en tant qu’espace humaniste... bien sûr, en tant qu’espace de solidarité... bien sûr, en tant qu’espace de partage, de justice sociale, de laïcité et de dignité... bien sûr. Les peuples des RUP seraient plus sensibles à la construction européenne si les discours étaient positifs et faisaient prendre conscience aux peuples européens que grâce à ces régions, l’UE dispose du plus grand territoire maritime du monde, grâce à elles, l’Europe a une activité spatiale en Amérique du Sud au niveau de l’équateur, dispose d’un institut d’astrophysique aux Canaries dans l'Arc Caraibéen. Enfin, c’est sur ces territoires que germent les bananiers qui donnent le fruit (banane) très nourrissant pour les humains et qui est utilisé niaisement par les racistes et les xénophobes.  
 

Partager cet article

Repost0

commentaires