Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marie Taubira
  • : Je suis Président du CRAPAG (Cercle de Réflexion et d'Action pour l'Avenir de la Guyane), Depuis le 10/12/2008, je suis le Secrétaire Général du Parti Progressiste Guyanais (PPG). Mon ambition est l'élévation de la conscience collective
  • Contact

Recherche

16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 20:22

Le vote Outremer :

La victoire de François Hollande à l’élection présidentielle annonce l’avènement d’une nouvelle ère. Le Président normal va contribuer à faire taire les égos, à humaniser les humains qui se sont auto-déifiés, à rendre le pouvoir au peuple. C’est surtout ce que veulent entendre et voir certains responsables politiques épris de conviction et de détermination. L’Outremer a apporté une contribution qui n’est nullement négligeable dans cette perception de la politique en donnant d’une manière générale une majorité au candidat qui voulait devenir un Président normal. Souhaitons-lui, longue vie politique. En Guyane le grand artisan de cette victoire est le Sénateur Georges PATIENT choisi comme Président du Comité de Soutien. Rien n’était évident lorsqu’il a pris la fonction. Il a su s’entourer, donner confiance à cet entourage car, une telle campagne n’est pas évidente sur un territoire aussi grand avec des moyens aussi inexistants et des distances entre les communes aussi longues. Il est à espérer que l’émergence de cette humilité se répande dans le corps électoral pour qu’enfin, les représentants du peuple soient à l’image du peuple lui-même, que le savoir dont parle le Président Hollande soit le fruit destiné au partage. Ainsi, la cohérence politique aura un sens.

Une majorité législative pour F. Hollande

Le succès de F. Hollande n’est encore pas assuré. Il appartient à la gauche de faire l’effort nécessaire, mais tout l’effort nécessaire pour que l’Assemblée nationale soit au couleur du Président. La sincérité à l’égard de F. Hollande va se mesurer à l’engagement des candidats pour rendre audible leur conviction de sorte que les électeurs comprennent l’obligation d’éviter une cohabitation. En Guyane, il y a quatre parlementaires de gauche, deux sont renouvelables avec l’élection législative. Il est évident qu’au terme du deuxième tour, la Guyane devra compter toujours quatre parlementaires de Gauche. Ainsi, le contrat aura été rempli jusqu’au bout.

Jean-Luc Mélenchon le Républicain

Il est cohérent cet homme, il est humaniste jusqu’au bout des doigts, il est honnête et sincère à l’égard de sa philosophie de la vie, il contraste avec ceux qui se disent humanistes et disent appartenir à des cercles humanistes tout en étant du côté de ceux qui divisent le peuple sur la base ethnique ou confessionnelle. Il est cohérent, constant et courageux. Ce sont ces qualités, ces vertus qui le conduisent à affronter le leader du Front National à HENIN-BEAUMONT. C’est la preuve de son attachement à la République laïque et solidaire, c’est également la preuve de son attachement aux valeurs universelles que sont la liberté absolue de conscience, l’égalité, la fraternité, la solidarité et la liberté, c’est aussi la preuve qu’il cultive le respect de soi et de l’autre.

Rodolphe Alexandre a voté par loyauté

L’actuel Président de la Région Guyane et également Président de la Communauté d’Agglomération n’a cessé de dire depuis les résultats de l’élection Présidentielle qu’il a voté pour le Président sortant par loyauté. Veut-il laisser entendre que c’était sans conviction ? Alors, l’honnêteté ne risque vraiment pas de l’étouffer. A-t-il oublié qu’il était un acharné  contre F. Hollande ? A-t-il oublié, cet homme qui veut se faire passer pour un homme de gauche, qu’il siège à l’AERF (Association des Elus des Régions de France) qui constitue un groupe de droite  opposé aux  élus de l’ARF (Association des Région de France). Nous parlera t-il un jour de cette loyauté qui apparaît à géométrie variable ? Cette loyauté n’apparaît pas évidente en terme d’idéologie politique, elle ne l’est pas non plus en terme de relations interindividuelles sur le terrain de la politique locale… A chaque jour suffit sa peine

Partager cet article

Repost0

commentaires