Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marie Taubira
  • : Je suis Président du CRAPAG (Cercle de Réflexion et d'Action pour l'Avenir de la Guyane), Depuis le 10/12/2008, je suis le Secrétaire Général du Parti Progressiste Guyanais (PPG). Mon ambition est l'élévation de la conscience collective
  • Contact

Recherche

8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 22:25

Nous étions conviés à la séance du troisième trimestre 2011 du Conseil municipal à 17 heures pour débattre de l’ordre du jour qui était assez important et dont je vous communique un extrait  à savoir :
• Avenant sur un marché longue durée de véhicule concernant une grande berline de 5 places.
• Restructuration et renforcement du réseau viaire de la ville de Cayenne.
• Décision modificative du BP de la ville de Cayenne.
• Taxe communale et départementale sur la consommation finale d’électricité.
• Reconstruction du pont Catayée et transfert de la maîtrise d’ouvrage au Conseil Régional
• Inscription budgétaire complémentaire pour l’avenue d’Estrées.

 

La séance a commencé avec un léger retard. Le quorum étant atteint l’assemblée pouvait valablement délibérer. A l’exception de deux interventions surprenantes, l’ambiance était respectueuse. Néanmoins, j’ai noté quelques aberrations de mon point de vue. Dans l'ordre du jour, j’ai volontairement  laissé de côté les sujets qui ne me posaient aucun problème pour le vote favorable. Ce fut le cas pour les structures relatives à la petite enfance. En ce qui concerne l’aliénation des terrains communaux, j’ai voté favorablement pour toutes les propositions en raison d’une question de principe dans la mesure où les occupants y sont de longue date. Par contre, je me suis abstenu sur la création du Centre Communal d’Action Social (CCAS) considérant que l’erreur de dissoudre la structure intercommunale d’action sociale étant consommée, il est nécessaire d’envisager une structure propre à la ville de Cayenne mais pas à n’importe quelles conditions. J’attends d’avoir plus d’informations.

 

Je vous fais part de ma position sur l'extrait de l'ordre du jour ci-dessus. En ce qui concerne le remplacement du véhicule Berline de 5 places, nous sommes informés que le véhicule connaît des pannes récurrentes non identifiées. Il y a un contrat de location. La logique aurait voulu  que ce véhicule soit échangé dès les premières pannes. Pourquoi avoir attendu si longtemps avant de procéder à l’échange d’autant que l’avis du Conseil Municipal dans ce cas de figure ne me semble pas indispensable puisque ce type d’opération est prévu au contrat qui a reçu au préalable l’avis du dit Conseil. D’autre part, il n’est pas précisé le modèle exact dans l’échange sinon les caractéristiques minimales prévues dans le CCTP et le Tarif. En conséquence, je me suis abstenu.

 

Pour la restructuration et le renforcement du réseau routier de Cayenne, compte tenu de l’absence de précisions sur les documents, j’ai demandé la parole afin de savoir s’il s’agissait de tout le réseau ou de certains axes ciblés. J’ai demandé également si ces travaux avaient déjà commencé. Suite à la réponse du responsable administratif, j’ai voté favorablement car, les rues de Cayenne sont dans un état lamentable et ne correspondent pas au niveau des impôts locaux que paient les administrés de cette ville.

 

La décision modificative du Budget primitif n’a pas eu mon aval, c'est-à-dire que j’ai voté contre. D’une part, j’avais signalé au moment du vote de ce budget qu’il ne reflétait pas la réalité dans la mesure où il y avait un manque d’adéquation avec le compte administratif dont il s'inspire. Par ailleurs, je suis contre les modifications aussi tardives dans l’exercice et que l’utilisation de la M14 doit être plus efficace que ce qu’elle est actuellement. Le réajustement porte sur plus de 578K€

 

La taxe communale sur la consommation finale d’électricité. Quand bien même elle est obligatoire et dont la directive est européenne, elle est une taxe supplémentaire sur un élément participant à l’épanouissement des citoyens. Il nous a été dit, durant le débat, qu’il n’y aurait pas de répercussion sur le consommateur. Moi je me fie au texte. Il est stipulé dans celui-ci, « la consommation finale d’électricité » il s’agit bien du consommateur final. L’EDF dans cette configuration est le producteur – distributeur. Je n’ai donc pas donné mon aval et je me suis abstenu.

 

Démolition et reconstruction du pont Justin Catayée. C’est un ouvrage qui figure dans le plan de l’ANRU. La Région Guyane a demandé à la Mairie de Cayenne la maîtrise d’ouvrage en précisant  qu’une fois terminé l’ouvrage reviendrait à la ville de Cayenne qui assurerait son entretien. Pour justifier cette opération le premier adjoint au maire Monsieur Rodolphe Alexandre nous a gratifié d’un discours « guyanisant » où il a paraphrasé Justin Catayée en nous parlant des deux bords du pont séparant l’opulence de la misère. Je dois avouer que je n’y étais pas sensible car, la parole est devenue si « bluffarde » qu’elle donne l’impression de n’exprimer que du vide. Malgré le soupçon qui m’anime quant à la démarche, j’ai voté favorablement en pensant que ça soulagerait ceux qui n’ont pas les moyens et qui sont obligés de faire un plus long trajet pour atteindre leur destination.

 

Enfin, l’inscription budgétaire complémentaire pour l’avenue d’Estrées. En fait, en peu de mot il s’agit de demander au Conseil Municipal une rallonge de 185 468€ portant ainsi l’ouvrage à la somme de 4 380 093,53 €. Cet ouvrage, lors de son projet avait été présenté par le Directeur Général de la SIGUY au Conseil Municipal durant lequel j’étais présent pour un montant de 1 200 000 € alors que les services techniques de la Mairie l’avaient présenté pour un montant de 800 000 €.  Il semblerait que le mandat ait été signé le 29 juillet 2008 pour un montant de 3 125 692 € de là mon interrogation sur la crédibilité du Conseil Municipal et sur l’intégrité de ses délibérations. Au budget de 2011, le projet avait pris plus de 1000 000 € supplémentaires pour atteindre 4 194 625 €.  Vous comprenez que la raison m’a conduit à refuser cette demande supplémentaire. J’ai donc voté non. Le premier adjoint au maire qui avait pris la parole pour répondre à un collègue de l’opposition en parlant de cancans et de polémiques ne m’a pas convaincu dans ses explications. Il m’a surtout heurté car, ce qu’il a dit de faux sur le collègue il l’avait fait (la polémique) sur le sujet relatif au pont Catayée  concernant la précédente équipe dont le Maire était Monsieur Jean-Claude LAFONTAINE et lui – même son 1er adjoint. Il serait plus que temps de comprendre que l'opposition est composée de conseillers municipaux au même titre que ceux de la majorité et que leur parole n'est pas moins crédible que la leur. Ils n'ont pas l'esprit plus cancanier que ceux de la majorité.

 

Plus rien n’étant à l’ordre du jour, la séance fut levée et les conseillers municipaux, après avoir signé les délibérations ont pu vaquer à leurs occupations.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Dominique LOUVEL 09/09/2011 00:32


Jean-Marie,
Merci pour ce compte rendu
Le 30.08.2011, le dossier du pont Catayée est passé en Assemblée Plénière de la Région, avec un plan de financement dans lequel, la commune de Cayenne n'apporte rien ! Le montant des travaux est
pourtant chiffré à environ 1.300.000 euros.
J'ai voté pour la participation de la Région au financement de ces travaux, mais je suis intervenu en séance pour essayer de savoir pourquoi la ville de Cayenne ne participait pas : 4 des élus
régionaux actuels sont des conseillers municipaux de la majorité de la ville de Cayenne. Hé bien je n'ai pas eu d'éclaicissement à la question posée !!
Il me semble que la ville de Cayenne aurait évidemment dû participer financièrement !!


Jean-Marie Taubira 10/09/2011 03:47



Salut Dominique. Effectivement, la Mairie de Cayenne aurait dû participer au financement. Je constate que les élus font la pluie et le beau temps avec les fonds publics, c'est à dire avec les
impôts du contribuable. En principe le pont  Catayée fait partie du projet de rénovation urbaine dans le cadre de l'ANRU et à ce titre, la Mairie de Cayenne participait au. financement.
Cependant le projet de l'ANRU, à force de mensonge, risque de ne pas voir le jour et les fonds promis repartiront. Le 1er adjoint au Maire, Président de Région avance qu'il va financer
l'intégralité du pont et qu'il se fera rembourser par la suite. Je sais que cela ne se passe pas de cette façon. Il y a des procédures pour la mobilisation des fonds européens. Cette opération
sera financée par les contribuables que sur le plan local. Je suis habitué avec les gabegies qui arrangent l'Etat afin d'être plus tranquille sur les sujets des ressources naturelles (Pétrole, or
et autres minerais).