Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marie Taubira
  • : Je suis Président du CRAPAG (Cercle de Réflexion et d'Action pour l'Avenir de la Guyane), Depuis le 10/12/2008, je suis le Secrétaire Général du Parti Progressiste Guyanais (PPG). Mon ambition est l'élévation de la conscience collective
  • Contact

Recherche

13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 20:15

Tous les électeurs savaient au moins que l’enjeu principal de la dernière élection régionale était la préparation de la nouvelle collectivité de Guyane dont le taux de participation lors de la consultation du 24 janvier 2010 montre que ce n’était pas la priorité de l’électorat. Néanmoins, le vote a eu lieu et la collectivité unique se mettra en place.

 

Les experts vont rencontrer les principaux élus c'est-à-dire les quatre parlementaires et les deux exécutifs représentant la Région et le Département. Donc, cette institution qui va faire disparaître tant le département que la région sera la structure administrative qui va régenter notre vie. Il ne s’agit pas d’une mince affaire puisqu’il s’agit de notre existence et de celle des générations à venir. Pourtant, tout se passe comme dans un grand silence.

 

Il s’agit d’une collectivité unique, autrement dit, les pouvoirs seront concentrés entre les mains d’un seul exécutif. Nous venons de vivre un événement qui n’est pas anodin avec la déclaration de l’actuel président de Région qui s’est vanté d’avoir eu la tête du rédacteur en chef de RFO TV Guyane, Muriel BARTHELEMI.

 

Nous devons être très vigilent sur la mise en place de cette structure administrative de sorte qu’elle évite au mieux les graves inégalités, les mutations arbitraires émanant de relations alambiquées, les injustices sournoises, les tracasseries administratives qui génèrent de gros stress, enfin toutes les manigances qui mettent en péril la liberté absolue de conscience, le respect de soi et des autres.

 

La tentation d’une dictature souple, d’une "main de fer dans un gant de velours," de l’utilisation d’une marionnette pour maintenir les populations en anesthésie est forte et réelle. Il y a la crise mondiale, il y a moins de richesses créées, la Guyane est un territoire riche en matières premières, riche en ressources naturelles, en biodiversité, importante en terme de rapport territoire/population, elle est également riche en compétences humaines mais, elle est un espace sous-développé.

 

Compte tenu de notre expérience en matière électorale notamment sur les fraudes, et, ce n’est pas parce que les plaintes n’aboutissent pas qu’il n’y en n’a pas, en raison de la volonté de certains élus à s’accaparer la délégation relative au service électoral dans certaines mairies, la population et particulièrement les électeurs se doivent d’être vigilents au moment de cette consultation pour la mise en place de la nouvelle collectivité.

 

 Il semblerait que les partis politiques ne seront pas consultés. C’est un choix mais, il est pénalisant pour les électeurs. Nous aurons donc une structure administrative inédite, il serait pertinent de lui associer un système électoral qui permette de susciter l’intérêt pour la politique, de garantir l’alternance tout en favorisant la stabilité de la gouvernance, d’éviter les injustices liées à la représentativité sans favoriser le communautarisme. Par conséquent, la circonscription électorale de cette collectivité appelle la plus grande attention et la plus forte vigilance.

 

Le Parti Progressiste Guyanais sur son site, http://www.partiprogressisteguyanais.net a mis en exergue la problématique de cette collectivité inédite et, il mettra en ligne incessamment ses propositions sur la gouvernance, le système électoral et sa vision sur le développement dans le cadre du choix des électeurs.

Partager cet article

Repost0

commentaires