Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marie Taubira
  • : Je suis Président du CRAPAG (Cercle de Réflexion et d'Action pour l'Avenir de la Guyane), Depuis le 10/12/2008, je suis le Secrétaire Général du Parti Progressiste Guyanais (PPG). Mon ambition est l'élévation de la conscience collective
  • Contact

Recherche

4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 15:35

Il s’agit de l’affaire d’un homme de gouvernement  appartenant à l’UMP qui a identifié un français à partir de son apparence. Du coup, on a vite fait de parler de dérapage. Pourtant, nous savons que les « soi-disant » petites causes génèrent de grands effets. Certainement que l’esclavage, la colonisation, l’holocauste, les croisades ont commencé par des formulations appelées dérapages qui ont formaté l’esprit collectif avant de devenir des théories diaboliques.

 

Lorsqu’un individu ivre dit des insanités l’alcool n’y est pas pour grand-chose sinon par le fait qu’il libère l’individu de la maîtrise qu’il pourrait avoir en temps normal sur ses propos. L’alcool lui permet de dire ce qu’il pense sans vraiment faire attention à la portée de ses propos par défaut de lucidité.

L’environnement UMP permet ce type de propos parce que forcément c’est une des philosophies qui a fondé la construction de ce groupe. Lorsque des élus qui ont des responsabilités au niveau étatique tiennent de tels discours il ne peut s’agir de dérapages. C’est beaucoup plus profond que cela. Il est important de condamner fermement ce type d’attitude au lieu de le banaliser. Cela rappelle les propos du Comte de Gobineau lorsqu'il parle des étrangers en termes d’allogènes, c’est choquant pour la personne humaine.

Il n’est donc pas provocateur de penser que l’UMP en tant que groupe politique, s’inspire de la philosophie de l’Ancien Régime c'est-à-dire une organisation qui ne supporte pas l’idée d’égalité individuelle. C’est un groupe qui hiérarchise les français par type. « Notre coréen national », « Elle ne connaît pas l’histoire de la France », «  quand il y en a un ça va, c’est quand il y en a plusieurs que ça pose un problème ». Ces propos ont un dénominateur commun la xénophobie  et font froid dans le dos.

Il est surprenant que la France qui a été une grande puissance coloniale soit surprise de voir sur son sol hexagonal le résultat de sa politique séculaire quand bien même elle aurait pu espérer de sa politique coloniale qu’il y ait surtout des français de type Durand et Dupond sur les autres territoires où elle a exercé son impérialisme que de voir des français de type Amine, Cheung, Mamadou, Eva sur son propre territoire.

C’est mal appréhender l’histoire de France dans sa totalité. L’émigration a toujours été le talon d’Achille de la politique coloniale de l’Ancien Régime. La perte des Indes et du Canada en 1763 en est la cause.

Si les révolutionnaires de 1789 ont voulu d’une République Laïque, humaniste et solidaire c’est surement parce qu’ils avaient tiré les leçons de cette société monarchique  constituée d’Ordres et de Communautés. Cela n'a pas évité des erreurs mais, dans l'évolution intellectuelle du peuple, il était légitime de penser qu'au fur et à mesure du temps cette République deviendrait un modèle pour le monde entier. Or, un pan entier de la politique de ce groupe est axé sur les préséances.  Les dérogations fiscales sont une forme de privilèges qui permettent d’exempter certains du paiement de l’impôt et donc d’appartenir officieusement à un ordre.

C’est cet environnement qui enivre certains et les conduisent à se lâcher. Donc, il ne s’agit pas de dérapage, il s’agit d’avantage de la prise de pouvoir de la frange radicale de ce groupe. Il est à remarquer que ces propos sont souvent ceux de la droite. Toute l’histoire nous le montre. Lorsqu’ils sont prononcés par un homme étiqueté de gauche, il s’agit d’une personne qui s’est égarée et qui n’a pas sa place dans le giron de l’humanisme, elle fait l’objet d’exclusion.

 

C’est donc pour cela que les hommes et les femmes épris de justice, soucieux de l’avenir de l’humanité voudraient que la politique de gauche soit foncièrement différente de la politique de droite. Autrement sans que l’on se rende compte, c’est au faciès que l’on tentera d’identifier les uns et les autres et, ceux qui penseront que rien ne pourra leur arriver parce qu’ils appartiennent à ce camp, déchanteront, l’histoire nous l’a prouvé (voir actuellement la position de Luc Chatel avec son livre de SVT pour le secondaire). Heureux ceux qui auront le courage d’affronter ces idées nauséabondes qui s’expriment par ces soi-disant dérapages.

Partager cet article

Repost0

commentaires

LOUVEL Dominique 04/09/2011 16:17


Jean Marie, je te remercie pour ce texte.
La référence "UMP - alcool" m'inspire un peu en ce sens que
-l'alcool est souvent une addiction. Qu'en est-il de l'appartenance à l'UMP ??
-à forte dose et pendant longtemps, l'alcool tue. Même question...
-pour être désinhibé, il faut une ceraine dose d'alcool. Quelle dose d'UMP faut-il pour perdre le contrôle ?
Merci de bon xeek end. Dimanche 04.09.2011.