Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marie Taubira
  • : Je suis Président du CRAPAG (Cercle de Réflexion et d'Action pour l'Avenir de la Guyane), Depuis le 10/12/2008, je suis le Secrétaire Général du Parti Progressiste Guyanais (PPG). Mon ambition est l'élévation de la conscience collective
  • Contact

Recherche

27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 16:56
Je suis une parcelle de la planète Terre. Située entre le Brésil et le Suriname, j'ai été identifiée par un nom au féminin et je m'appelle donc Guyane. D'origine amérindienne mon nom signifie " la terre qu'on n'ose nommer" autrement dit, la terre sans nom, "la terre sacrée". Je dois ce patronyme à ceux qui avaient déjà compris que j'étais dans mon essence un paradis, un Eden terrestre. Tout en moi est en excès. Je regorge d'eau avec la mer, les fleuves, les ruisseaux. Je suis à la fois forêt primaire et secondaire, savanes et marécages. Mes ressources naturelles maritimes et terrestres suscitent toutes les convoitises. Ma situation géographique au niveau de l'équateur génère l'envie.

On dit que je suis une terre hostile. Comprenez qu'avec de tels atouts, je dois me préserver. Ceux qui restent sont ceux qui sont les plus résistants et ceux qui sont les moins violents avec moi. Vous êtes tous venus d'ailleurs, qu'il y ait des millénaires, des siècles, des années, des jours. Vous avez tous votre histoire douloureuse. Je vous ai offert mon hospitalité, je vous ai nourri de tout ce que je possède. Vous avez survécu, vécu grâce à la nourriture que je porte dans mes entrailles.

Je vous porte. j'accepte d'être votre matrice. Je suis votre mère à tous. Vous êtes par implication mes enfants. Par logique mathématique, vous êtes tous frères et soeurs. Je fonde donc la société où par essence, il n'y a ni père, ni mère. Il n'y a pas de cousins, de cousines, de tantes, d'oncles etc. C'est exceptionnel.

Vous le savez tous et vous m'aimez pour ce que vous êtes devenus, vous m'aimez pour ce que vous m'avez pris, vous m'aimez pour ce qui brille en moi. Votre amour est égoïste. Aujourd'hui, faîtes donc une halte et aimez-moi pour moi aussi. Aimez-moi pour le respect que je mérite. Aimez-moi pour ce que je voudrais que vous soyez, une société de partage, une société de sérénité, une société de paix. Cessez de m'éventrer bêtement. Arrêtez de me déboiser atrocement. Stoppez votre violence absurde. Interrompez vos calomnies, vos médisances, vos mensonges et vos hypocrisies. Finissez donc avec la jalousie, avec la subordination ainsi qu'avec la niaiserie. Aimez-moi pour moi, je suis une parcelle de la planète Terre, je suis fière et j'aimerais que ceux qui se réclament de mes entrailles soient courageux, intelligents, travailleurs, altruistes enfin qu'ils soient pleins de vertus et qu'ils aient le moins de vices possibles.

Aimez-moi pour moi aussi, pour que le souffle de ma colère ne fasse pas de moi un désert où vous regretterez l'abondance de la richesse psychologique et matérielle que je vous procurais.

Partager cet article

Repost0

commentaires

damokls 11/01/2010 08:03


mr taubira je suis martiniquais j'ai ecouté ecoeuré votre interview sur rmc et franchement je trouve que vous avez été insultant vis a vis du peuple antillais en disant que le non l'a emporté car
celui ci avait peur de perdre les aides de l'etat rmi par exemple...je vis en france et souffre assez des préjugés sur les antillais,l'assistanat etc je trouve abérrant d'avoir si peu de
considération pour vos semblables.Par ailleurs la france a une dette historique envers nous avant qu'on soit autonomes voire indépendant il faut qu'elle prenne ses responsabilités en nous aidant à
développer durablement notre économie locale et en arretant de soutenir les profiteurs.le peuple antillais veut plus de justice et moins d'hommes politiques inactifs qui ne font que de beaux
discours,soucieux de leur confort et de satisfaire leur égo au détriment des véritables besoins du peuples: moins de chomage ,plus d'investissement pour développer les pme,amélioration des moyens
sanitaires...
j'espère que vous comprendrez.fraternellement


Jean-Marie Taubira 11/01/2010 12:00



Bonjour Monsieur DAmokls,

J'ai pris connaissance de votre commentaire ce matin avec le décalage horaire. Je voudrais vous apporter une précision. Je ne me permettrais jamais de porter un jugement sur la Martinique ou sur
la Guadeloupe concernant l'expression de leur peuple respectif. J'ai fait l'interview hier soir après les résultats pour RMC et il concernait uniquement la Guyane. Je suis un responsable
politique. Je n'attends rien des postes politiques. Je veux apporter ma contribution à l'organisation de la société guyanaise pour une meilleure qualité de vie. A cette fin, en conformité avec
mes convictions j'ai pris l'option de l'authenticité. Je ne gagnerai aucune élection sur le mensonge, la manipulation, la malhonnêteté. Je sais que depuis plus de 4 siècles la Guyane est
française, que le Pays est riche et que ses ressources sont spoliées et ne profitent pas à son développement. Je connais le taux de chômage de notre société, je sais les difficultés que nos
compatriotes ont à trouver un logement, je mesure le niveau de stress qu'ont les parents à l'égard de leurs enfants quant à leur avenir, je prends la dimension de la fragmentation de notre
société et le développement de la xénophobie en son sein. Je suis conscients de la montée de la délinquance juvénile et tout ce que cela entraîne en terme de consommation de drogue chez les
jeunes et d'échappatoir. La Guyane souffre d'énormes besoins et cantonner ses citoyens dans le RMI par exemple au lieu de leur donner goût à l'effort, au travail et à la dignité.c'est leur
manquer de respect. Le développement du pays ne se fera pas avec la distribution du RMI et autres allocations. Donc oui j'exprimerai mes convictions tant qu'il y aura autant de manipulateurs
comme certains élus qui sont en place depuis plus de 15 - 20 ans qui se font passer pour de nouveaux élus parce qu'ils ont changé de camp. Ces élus qui vivent grassement des revenus publics, qui
ont un niveau de vie qui ne correspond en rien à leur contribution à la création de richesse. J'observe pour ma part que les compétences essentielles qui sont indispensables à tout développement
économique pour n'importe quelle collectivité humaine relèvent des compétences de l'Etat et sont en situation anesthésique. Enfin, je fais la distinction entre le système le plus à même de
garantir notre développement et les élus qui sont en place. Il n'y a pas de coup d'état en Guyane. Je ne défends pas les élus mais, ils sont le résultats de l'expression du peuple. Le maire de
Cayenne partisan du NON n'a pas plus de légitimité ni plus de crédit que les autres. Il devrait faire attention à l'effet boomerang et se pencher sérieusement sur son relativement proche passé
qui le conduit certainement à avoir autant d'entregents avec les représentants de l'Etat. Je souhaite qu'il lise rapidement ce mot que je vous adresse car, j'assume toutes mes responsabilités.
Merci de votre intervention, je pense avoir clarifié la situation et croyez surtout que je respecte l'avis de chacun c'est un principe de tolérance et de respect réciproque. Seule compte la
liberté absolue de conscience.



ALAIN 11/01/2010 03:52


cher jean marie, comment peux tu dire que les electeurs ne savent pas, nous ne sommes pas fous ni des indigents intellectuels, vous élus de tout bords vous ne détenez pas la VERITE.
ce n'est pas parce que la population en tout cas celle qui s'est exprimée a dit clairement NON qu'elle n'a rien compris... je crois au contraire que c'est vous les élus (je te mets en dehors) qui
ne comprenez pas le peuple et non pas le contraire.. tous autant que vous êtes et je le déplore vous avez d'une manière plus ou moins habile condamné ceux qui vous élisent, car n'oubliez jamais que
vous êtes tous sur des sièges éjectables.. je ne suis pas un mauvais guyanais parce que je n'ai pas voté pour le 74, au contraire je suis lucide et tous ceux qui ont fait comme moi.. et il y en
a.ce n'est pas la peur qui a guidé la majorité des électeurs car je travail je paie des impôts célibataire sans enfants et j'ai quand même voté pour le 73. Vous savez c'est votre arrogance à
vouloir nous dire ce qui est bon pour nous et comment vous allez faire.. cette méthode de fonctionner n'est pas conforme avec la vision et la définition que j'ai de la DEMOCRATIE. vous les hommes
politiques sachez vous remettre en cause, sachez être humble, vous vous comporter comme des NANTIS? on le voit tous les jours.j'ai été choqué lorsque j'ai entendu mme taubira christiane pour
laquelle j'ai un grand respect dire à la télé que le peuple n'a pas à se mêler du nombre d'instance qui les gouverne.je ne suis pas d'accord le peuple est souverain et pas assez consulté, encore
une fois cela démontre le mépris, en somme les électeurs votent,ferment leur gueule et nous les élus ont fait ce qu'on veut. tu sais ce qui vous a tous perdu c'est que vous avez cherchez à
convaincre sans en être personnellement convaincu et convaincant. je pourrais en dire encore mais je te laisse me répondre (si tu le veux) ce serait un échange d'idées. A bientôt. Et merci pour
cette espace d'expression.


Jean-Marie Taubira 11/01/2010 12:58



Salut ALAIN,
j'ai pris connaissance de ton commentaire ce matin. C'est avec beaucoup de sérénité que je te réponds. Tu sais dans quelle condition j'ai été amené à faire de la politique. Maintenant que j'y
suis, j'ai des convictions que je mets régulièrement à l'épreuve. Je ne chercherai jamais à gagner une élection à partir du mensonge, de la manipulation et de la mystification. Dans ma démarche
politique, j'intègre les faits, la culture historique, la culture géographique et leur portée existentielle. J'ai fait une intervention à chaud que j'assume, je ne pense pas avoir considéré les
partisans du Non comme des ingigents intellectuels ni comme des fous sinon cela voudrait dire que la réciproque est vraie par rapport à ce que tu développes. Je pense que la perception n'est pas
la même ce qui est tout à fait légitime et respectable. Par contre je voudrais te dire qu'en m'engageant dans la politique, je me suis positionné comme un responsable. Je ferai en sorte d'être
tout le temps authentique et je m'exprimerai pour que les citoyens comprennent définitivement mon mode de pensée et qu'ils partagent ou non la conception de la société que j'exprime. C'est une
question d'honnêteté. Pendant cette campagne, j'étais uniquement concentré sur l'évolution institutionnelle sans petit calcul en rapport avec les élections régionales à venir. J'ai donc fait la
distinction entre le système et les hommes qui sont au pouvoir. Un système dure et les hommes passent. De surcoît, ceux qui sont en place n'ont pas fait de coup d'état. Ils sont là par
l'expression des urnes. Ceux qui ont voté contre eux ont le droit de tenir les propos qu'ils avancent mais ceux qui se sont abstenus devraient d'abord s'interroger sur leur sens civique. Je n'ai
pas en mémoire toute mon intervention mais, me connaissant je pense que j'ai du dire que je respecte l'expression des urnes et si j'ai dit que les électeurs ne savent pas... je pense honnêtement
que j'ai du faire référence au taux d'abstention qui au moment où je parlais était de l'ordre de 60%. Je crois sincèrement qu'il y a un problème de maturité politique. Lorsqu'un tel sujet qui
concerne l'avenir de nombre de citoyens ne mobilise que 40% de l'électorat il n'est plus question d'élus ou pas il est question purement de citoyenneté. Il y aurait eu le même résultat avec 90%
de participation, l'analyse est complètement différente. Deuxièmement, associer des élus en place à l'avénement d'un nouveau système reste pour moi une aberration. L'ex président de la République
est mis en examen pour autant le système républicain et démocratique n'est pas mis en cause. Par ailleurs, il est surprenant que certains élus qui se font passer pour de nouveax élus ont déjà eu
affaire avec la justice sur des rémunérations dont l'origine est publique et je passe sur des emplois que l'on pourrait certainement qualifier de fictifs. Je ne pense pas avoir dit que tous les
citoyens qui ont voté pour le NON étaient animés par la peur. Personne ne peut nier qu'il y a une bonne partie qui l'a fait par peur. J'ai entendu Monsieur AMAYOTA sur RFO, j'ai entendu Monsieur
Gilles HORTH sur RFO  il a même parlé de chèques sans provision, ce qui n'a pas de sens dans ce débat. On parle de chèque en blanc lorsque l'on veut exprimer un doute sur la confiance à la
personne dont on remet le chèque signé sans préciser le montant. Je pense être assez lucide pour savoir qu'il y a des citoyens qui ont un intérêt évident dans l'article 73 ceci est légitime mais
il y a aussi le poids du conservatisme que nul ne peut ignorer. Par suite, dans l'ambiguïté en fait de doute on s'abstient. Par ailleurs, la novation est toujours source de crainte on sait
comment on vit mais on ne sait pas comment on vivra c'est pour cela qu'émerge l'audace. Pour te rassurer je te dirai que je crois également que le Oui n'est pas monolithique. J'espère bien te
retrouver pour animer davantage notre discussion. Passes une bonne journée.



dissertation 13/10/2009 09:48


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!