Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marie Taubira
  • : Je suis Président du CRAPAG (Cercle de Réflexion et d'Action pour l'Avenir de la Guyane), Depuis le 10/12/2008, je suis le Secrétaire Général du Parti Progressiste Guyanais (PPG). Mon ambition est l'élévation de la conscience collective
  • Contact

Recherche

10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 13:05
L'ONU, histrion aux yeux du monde

On peut légitimement s'interroger sur l'obligation de résultat d'une structure comme celle de l'ONU. On peut également s'interroger légitimement sur le financement qui garantit le fonctionnement de cette structure. On a le droit de se pencher sur l'influence des bailleurs de fonds quant à l'attitude de cette structure au regard des événements qui alimentent l'histoire de l'humanité. Enfin, on a également le droit de s'interroger sur la nature de cette structure à savoir : est-ce un Bâteleur ou un équilibriste?

L'ONU qui a succédé à la SDN (Société Des Nations) est liée aux accords de Yalta (Partage du monde avec Churchill, Roosevelt, Staline). A première impression, cette organisation aurait dû disparaître avec l'effondrement du Mur de Berlin, l'éclatement de l'URSS, l'implosion de la Yougoslavie et la séparation de la Tchécoslovaquie. Le monde venait de changer et l'organisation aurait dû changer pour mieux répondre aux aspirations des peuples et être plus en conformité avec sa charte qui aurait pu  être reconduite.

L' ONU apparaît aujourd'hui, à ceux qui sont épris de justice, à ceux qui souffrent, comme un creuset à l'intérieur duquel des hommes et des femmes hauts responsables viennent percevoir leur rémunération mensuelle sans conscience politique, sans conscience humaniste. La charte des Nations Unies et le Statut de la CIJ semblent être un amas de mots qui n'a pas d'implication et vidé de tout sens. Aucune révolte visible n'est perceptible sauf celle de ceux qui sont sur le terrain et qui se font bombarder.

Les dernières interventions du Président des États-Unis Georges W. BUSH qui de son propre aveu n'était pas préparé à la Guerre d'Irak et de surcroît reconnaissait l'erreur de la CIA quant aux armes de destruction massive, confortent l'idée d'impuissance de l'ONU et de la Cour Internationale de Justice face aux gros bailleurs de cette institution. Le Conseil de sécurité de l'ONU n'avait pas donné son accord pour la guerre d'Irak. Beaucoup d'innocents sont tombés pour une guerre voulue quasiment que par les États -Unis.

En ce qui concerne Israël. Cette nouvelle guerre avec le peuple palestinien sans armée prouvent si besoin était l'anesthésie, l'engourdissement, la crampe de l'institution onusienne. Israël n'a jamais respecté les résolutions de l'ONU.

Cette organisation ne peut brandir que des résultats sur les pays pratiquement marginalisés, faibles, isolés. "A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire".

Un Tribunal Pénal International, une juridiction en quête de sujet à traiter...

Comment ne pas penser qu'il y a crime de guerre dans le cas de l'Irak suite aux aveux du Président sortant des États-Unis? Comment peut-on ignorer les milliers de victimes des bombardements états-uniens? Comment feindre de ne pas voir Guantanamo? Ces événements ne défient-ils pas la charte des Nations Unies? Ces événements qui prouvent la destruction d'une civilisation mésopotamienne bien plus ancienne que celle des Etats-Unis ne posent-ils pas un problème de conscience à la Cour Internationale de Justice?

A quand un Tribunal Pénal International pour les Dirigeants va t-en guerre des Etats-Unis?

En ce qui concerne Israël qui a décidé unilatéralement de faire la guerre à la Palestine, le bombardement des populations civiles n'est pas un crime de guerre? Contre quelle armée se bât Israël? "A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire" L'ONU pleure devant Israël pour ses ressortissants bombardés, c'est bien le comble de la stupidité. Stupide qu'est l'ONU. L'impérialisme des dirigeants d'Israël sur la Palestine pour volontairement maintenir la population dans la précarité, dans la misère, n'est-il pas un crime contre l'humanité? 

A quand un Tribunal Pénal International pour les Dirigeants va t-en guerre d'Israël?

Partager cet article

Repost0

commentaires