Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marie Taubira
  • : Je suis Président du CRAPAG (Cercle de Réflexion et d'Action pour l'Avenir de la Guyane), Depuis le 10/12/2008, je suis le Secrétaire Général du Parti Progressiste Guyanais (PPG). Mon ambition est l'élévation de la conscience collective
  • Contact

Recherche

18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 21:31
Les humains ont intégré dans leur espace intime les dindes, les dindons et les dindonneaux. Et dans ce monde d'humains, ils les ont qualifiés. Ainsi, la dinde est sotte, le dindon est sot. Forcément, une sotte et un sot auront du mal à faire un génie... Bien sûr, dans le monde des humains et du rôle qu'on leur a attribué. Le dindonneau deviendra assurément soit une dinde soit un dindon donc.....

Les dindons en l'occurrence sont les consommateurs de carburant en Guyane. En effet, le prix du carburant ne cesse d'augmenter alors que dans le même temps le prix du Brent s'effondre. Cela vaut bien une explication. Pendant longtemps, les distributeurs fournissaient sur le territoire de la Guyane du carburant qui n'était pas aux normes européennes. Ceci est déjà suffisamment grave pour être souligné. Grave parce que l'Etat qui a vocation à protéger les concitoyens se contentait de percevoir sa rémunération sur le produit à savoir ses taxes. Contrefaçon ou pas, frelaté ou pas quelle importance... Heureusement, il s'agit de la nourriture des engins (automobile, cyclomoteur, machine etc). S'il s'était agi de la nourriture du corps on ose penser qu'il en serait autrement. Quoique, la seconde guerre mondiale nous a permis de constater que des français ont été abandonnés par leur nation parce qu'ils étaient juifs...

Les dégâts causés aux engins ont conduits les concessionnaires à porter plainte. Dans une interview sur RFO, média public, un haut responsable de la SARA, société de raffinage a tenu les propos suivants: " Les prix du carburant ont augmenté lorsque les concessionnaires ont porté plaintes contre la SARA". En fait, par implication il sous-entend qu'il fallait continuer à consommer le mauvais produit et tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes de l'arnaque. De mémoire, il ne me semble pas que le prix du carburant ait été d'un avantage significatif pour justifier une telle réplique. Si le carburant était à moins de cinquante centimes cela se saurait. Si la différence de prix avec les Antilles étaient également significative cela se saurait.

La structure du coût du carburant permet de comprendre la couleuvre qu'avalent actuellement les consommateurs de carburant en Guyane. En fait, ils payent la mise aux normes de la société de raffinerie est-ce normal? Pour bien appréhender le problème revenons à la structure du coût du carburant. Il est composé des éléments suivants:

a) Coût CIF du Pétrole brut
b) Coût fiscal (taxes diverses dont TIPP ou TSC)
c) Coût de la raffinerie, distribution et détaillant

Le pourcentage admis par tous les analystes est respectivement le suivant :

a) 30%
b) 60%
c) 10%

Il importe de préciser que le pétrole brut est payé en dollars d'où une différence de change positive que fait-on de cette manne? La loi de finance a fixé un montant plafond et plancher pour la TIPP compris entre 42,84 € / hectolitre et 39,..€ sauf pour la Corse. Cette même loi de finance autorise avec l'accord du conseil des ministres européen la possibilité pour l'Etat et les Régions de moduler la taxe sans que cela fausse la concurrence européenne. Donc la couleuvre se situe au niveau du coût de la raffinerie, distribution et détaillant. Or, on sait qu'en ce qui concerne les détaillants c'est la Préfecture de Guyane qui fixe leur gain puisqu'il est établi depuis le mois de novembre 2007 à 10 centimes le litre. Il ne reste plus que la raffinerie et la distribution. C'est à ce niveau qu'intervient la hausse des prix. Il se confirme bien que les consommateurs payent indûment la mise aux normes des investissements de la SARA.

Il nous semble que les profits réalisés durant toute la période de la vente de carburant non conforme devraient servir au minimum  au financement des investissements. Rien n'interdit les consommateurs de se constituer en association pour réclamer une compensation pour le préjudice subi. Il y a tromperie sur la marchandise et cela est suffisamment grave pour que les consommateurs n'aient pas à payer une quelconque augmentation alors que le  prix du pétrole brut continue sa chute.

Partager cet article

Repost0

commentaires

aymara 01/12/2008 17:32

Je ne comprends pas très bien la position de Johnny. Non seulement il semble trouver normal que des hommes et des femmes chargés d'éveiller les consciences et parfois de le représenter dans la cité lui mentent mais en plus il accepte qu'ils le couillonne. Au nom de quoi?!
L'Etat, parce que nous ne sommes pas indépendant, est garant de l'égalité entre les citoyens, garant de nos droits républicains, et en particulier de la justice face aux petites et aux grandes atteinte à notre dignité. Mais Jean-Marie a raison de souligner qu'il est déjà arrivé dans l'histoire que l'Etat n'ait pas joué son role face à l'atteinte à la dignité humaine. Car si l'Etat n'a pas voulu jouer son role pour une si grande ignominie , il le peut aussi pour de plus petites. C'est donc à nous de rester vigilant et d'interpeller l'Etat ( et par voie de conséquence nos collectivités locales) lorsqu'il y a désordre . Et là pour le coup , il y a grand désordre!!!!!

deor 30/11/2008 13:59

Effectivement. D'ailleurs, je viens de rédiger un papier pour le journal (enn Gu_adelooupe) pour lequel j'écris: le Mika Déchaîné, sur la répartition du prix de l'essence en Guyane.
Je cite votre blog, pour cette histoire de mise aux normes invoquée par la SARA.

deor 29/11/2008 21:19

Je confirme: il n'y a pas de taxe de l'Etat pour les DOM (reportez-vous à Blada.net, qui donne la répartition précise selon le MEDEF et la Région).

Jean-Marie Taubira 30/11/2008 01:48



Bonsoir Déor,


Merci d'être venu sur mon blog et d'avoir pris le temps de rédiger cette note. Je vous invite à lire la réponse que j'ai adressée à Johnny. Comme je l'ai dit là n'est pas l'essentiel de l'article
et il n'y a ni manipulation ni mensonge.Ce qui est important c'est de comprendre que les consommateurs sont victimes à double titre d'une grande arnaque et que le rôle de l'Etat est entre autres
de préserver les citoyens. S'il n'y avait pas cette mobilisation le représentant de l'Etat n'aurait pas proposé 30cts de baisse puisqu'il était prévu une nouvelle augmentation pour le mois de
décembre et une autre pour l'année 2009. La configuration du prix du carburant en Guyane paraît insolite puisque le raffinage et la distribution représenteraient  au minimum 33% comparés au
10% dans l' Hexagone.



Johnny 29/11/2008 13:20

Je relis et vous cites : "Grave parce que l'État qui a vocation à protéger les concitoyens se contentait de percevoir sa rémunération sur le produit à savoir ses taxes". Quelles sont ces taxes ? Éclairez ma lanterne. De plus, votre parallèle avec la seconde guerre mondiale me révolte, comment pouvez-vous comparer les 2 ? Je respecte aussi vos positions et parfois les partage, mais il ne faut ni mentir ni faire des parallèles entres deux situations qui n'ont absolument rien à voir. Je me désole qu'un parti politique "Français" (ou peut-être uniquement "Guyanais" à vous de me dire) puisse publier sur un blog des propos qui ont pour unique but de manipuler les lecteurs (et électeurs ?)

Jean-Marie Taubira 30/11/2008 01:40



Bonsoir Johnny,


Lorsque je vous invitais à relire l'article je pensais que vous auriez choisi un autre angle d'approche. En fait, vous avez choisi de maintenir votre position et vous avez décidé de rajouter le
fait de la seconde guerre mondiale. Pour que l'on se comprenne bien je prends la définition du larousse en ce qui concerne une contrevérité: "Affirmation contraire à la vérité". Je vais tenter de
vous démontrer la voie de la vérité. Dabord, si vous voulez bien appréhender la TSC (Taxe Spéciale de consommation), il faut revenir à la TIPP pour comprendre le transfert vers les Régions de
France et notamment la loi de finance de 2006 concernant son assiette. Il n'y a pas de TSC s'il n'y a pas de TIPP (TIC). Cette taxe spéciale existe seulement dans les DOM et entre dans le cadre
des transferts de compétences aux Régions. Pour la taxe intérieure je vous renvoie à l'article 265 du code des douanes. Les DOM sont-ils des pays indépendants? Non. la faculté qui est donnée aux
Régions d'outremer est une faculté par délégation. Vous pourrez noter également que les Régions n'ont pas le droit de fixer le taux de la TSC au dessus du taux de la TIC(partie de la TIPP, Taxe
intérieure de consommation) qui figure au tableau B de l'article ci-dessus cité.Cette procédure montre bien qu'il s'agit d'un raccourci du prélèvement de l'Etat qui reverse l'intégralité à la
Région. Au delà de cette perception subtile de la taxe, permettez-moi de vous dire que ce n'est pas l'essentiel de l'article. Il se trouve qu'on a perçu cette taxe alors que le carburant n'était
pas aux normes. D'autre part, la structure du coût que je présente montre bien qu'elle est différente de la structure du coût du carburant en Guyane (le coût fiscal représente un peu plus de 39%
du prix à la pompe). En ce qui concerne le fait de la seconde guerre mondiale. D'une part, je ne fais pas de comparaison j'annonce un fait d'histoire. Si vous le mettez dans les contrevérités
vous êtes un révisionniste. J'ose croire que ce n'est pas le cas. D'autre part, si vous ne partagez pas mon approche c'est légitime. Mais sachez que je ne suis pas un juif mais, l'histoire des
juifs est mon histoire, je ne suis pas un musulman mais, l'histoire des mulsulmans est mon histoire, je ne suis pas un amérindiens, mais l'histoire des améridiens est mon histoire, je ne suis pas
un copte mais, l'histoire des coptes est mon histoire, je ne suis pas un protestant mais, l'histoire des protestants est mon histoire, je suis un noir et l'histoire des noirs est mon histoire. Je
regarderai toujours avec lucidité l'histoire de l'humanité et chaque fois qu'une action anormale sera banalisée je rappelerai aux humains le comble de leur stupidité. Parce qu'on ne rappelle pas
suffisamment l'histoire, il y a la mélanine, il y a la vache folle, il y a le DARFOUR, il y a eu la BOSNIE. Le dogme de l'argent est aussi dangereux que les dogmes de l'esprit. Ce fait de prix de
carburant qui paraît banal peut déboucher par son addition à d'autres problèmes vers des situations calamiteuses. Enfin, si l'Etat n'était pas impliqué comment peut-il demander aux pétroliers de
baisser de 30cts alors qu'il s'agit d'un espace privé. Pourquoi ne peut-il pas imposer à la Région la baisse de 20cts, parce qu'il ne peut pas aller à l'encontre de la loi de finance.


Je vous remercie d'avoir été très pertinent quand bien même je ne partage pas votre approche. Sachez que si vous faîtes le censeur chaque fois que votre opinion ne correpond pas à l'approche des
autres vous tuez le dialogue. Les blogs permettent à tous de développer la culture de la tolérance.



Johnny 28/11/2008 12:39

Pourquoi vouloir faire un blog en avançant autant de contre vérité. Vous vous en prenez à l'état, mais il ne touche rien sur les carburants Guyanais. Partant de là, j'ai du mal à croire le reste de votre argumentation. Une petite mise à jour de vos propos ne ferait pas de mal. Je pense que les citoyens ont le droit d'être informé et non manipulé, bien que cela soit courant chez les politiques...

Jean-Marie Taubira 28/11/2008 13:53



Bonjour Johnny,


Je viens de prendre connaissance de votre commentaire. Je respecte votre position. Toutefois, permettez que je vous dise que vos propos me permettent de constater que vous êtes un vrai
professionnel de la politique par la conception que vous en avez. Je vous invite à mieux relire l'article.