Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marie Taubira
  • : Je suis Président du CRAPAG (Cercle de Réflexion et d'Action pour l'Avenir de la Guyane), Depuis le 10/12/2008, je suis le Secrétaire Général du Parti Progressiste Guyanais (PPG). Mon ambition est l'élévation de la conscience collective
  • Contact

Recherche

9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 21:30
On nous parle de la crise financière... Les crises de ce type sont toujours salutaires. D'une façon générale, ceux qui ont le plus à perdre sont ceux qui avaient l'habitude d'en avoir beaucoup. Ceux qui n'avaient rien, n'ont toujours rien. Bien entendu, ce type de crise génère la zizanie parmi les possédants, ils se rendent compte que parmi les leurs certains ont pris trop de risques. Ils essaient donc de leur faire payer leur individualisme, leur mégalomanie, leur égocentrisme. Il ne se rendent pas compte que la stupidité à ses limites et que les richesses fictives ont un prix. Les peuples de la terre souffraient pendant que certains dilapidaient. Les peuples des pays du Sud souffraient pendant que des individus possédaient des richesses supérieures au budget de leur Etat.

Cette crise n'est pas que financière, elle est également morale. Trop longtemps les événements des sociétés dites modernes interpellaient notre conscience sans que le sens des responsabilités soit exacerbé. Trop longtemps, les gouvernements de ces pays industrialisés ont laissé bousculer, voire transgresser les lois biologiques, trop longtemps, ils ont laissé se développer dans le monde l'injustice avec son lot de cruauté au prétexte de mondialisation. Les savoirs finissent par s'opposer à l'intelligence, l'instruction semble vouloir défier l'intelligence.... Les sélections sont de plus en plus inhumaines. Elles ont lieu en fonction de l'origine des personnes, de leurs croyances,de leurs opinions et de la couleur de leur peau. Tous ces événements prouvent qu'il s'agit d'une société qui a perdu ses repères, une société qui s'est assise sur ses valeurs, une société qui risque de compromettre la survie des citoyens du monde. Ces sociétés sont dites libérales, capitalistes.

Une ère nouvelle doit commencer pour l'Humanité. Nous ne devons pas laisser passer cette chance. Il est souhaitable que cette crise aille jusqu'à son terme et que les leçons en soient tirées. Il faut en effet, un nouvel humanisme, une nouvelle échelle de référence morale qui dresse une éthique de société. Que cette ère nouvelle soit l'avènement de la sérénité par une justice plus équitable, de la paix civile par une meilleure compréhension des uns et des autres, de la liberté par une vraie démocratie enfin, de la coexistence heureuse du progrès avec le sens des responsabilités. Les nouveaux gouvernants seront la conscience éclairée de ces nouvelles sociétés.

La crise est morte vive la crise........

Partager cet article

Repost0

commentaires

Yves Martin 26/11/2008 21:10

Je viens d'écouter l'interview d'un indien de l'inde sur Arte qui disait au journaliste de regarder autour de lui pour voir que les populations, les gens, les us... s'harmonisent en sachant que c'est le résultat de la mondialisation(uniformisation).
Alors pourquoi la mondialisation doit être en faveur de ce qui ont le pouvoir financier(Etats Unis, Europe,...)?
La pauvreté n'a que le droit de regarder passer ce qui mange à en être repu, sans rien dire.
Alors faute de pouvoir financier, l'immigré se donne le pouvoir unniversel( le pouvoir de la vie) pour venir et partager le peu qu'il trouve dans nos pays.
Qu'est ce qu'une frontière? Un mot qui m'a longtemps hanté, jusqu'au jour où j'ai pu voir de mes propres yeux le fleuve Maroni. Car durant tout ce temps je voulais savoir comment faisait l'avion pour changer de pays, dans mon esprit je voyais un grand mur hermetique alors que ma raison me disait que cela était impossible...
Depuis, je suis un homme du monde comme l'est celui qui est en quête de bonheur.

jean-marc 11/10/2008 22:50

Avant hier, je discutait avec mon prof de mathématique de la situation des étrangers en guyane. Notament de la suituation préfectoral suite a l'émmision "parol kontré" de rfo guyane. cette conversion se résume de la façon suivante: moi qui defend les imigrées , implorant les dificultées qu'ils rencontres dans leur pays d'origine. j'en apelle a la dignité , a la qualité de personne humaine qu'ils devrai avoir pour acqui.ect ect ect
mon prof , un créol guyanais qui vit en couple avec une femme dominicaine avec qui il a 5 enfants me répond que le guyane ne peut pas acueilire la misére du monde , que les étrangers son organiser en réseau et qu'il profite du systhème.
la crise financiere qui servit ojourd'hui est vécu comme un drame pas les médias. ils ignore peut etre toute les crises alimentaires crise politique crise populaire crise juvénile. ils se plaigne de ne plus avoire de crise de fois. le fois gras et l'alcool coulant a débit moidre que d'habitude.
le systhéme capitaliste créer de inégalité.
mais il a des limites. il faut de temps en temps purger le systhéme: bruler l'argent car y'en a trop. dans 50 ou 60 ans nous entendron si encore vivant le meme refrain.
la politique et l'écomnomie ne font plus qu'un. les humaniste ne gouverne plus. nous avon des fanatiques pour présidents. des égocentrisme comme vous dite et jammais , sauf miracle ou l'avènemant dans marthin luter puissance 10, ils ne renoncerons au systhéme qui les avantages voila se que sans doute se que m'aurait di mon prof et de math , comme d'ailleur la moitié des gyanais qui sont la pour le peu , peu humaniste .