Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marie Taubira
  • : Je suis Président du CRAPAG (Cercle de Réflexion et d'Action pour l'Avenir de la Guyane), Depuis le 10/12/2008, je suis le Secrétaire Général du Parti Progressiste Guyanais (PPG). Mon ambition est l'élévation de la conscience collective
  • Contact

Recherche

2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 12:45
Nous avons tous en mémoire l'invasion du Koweït par l'Irak du maître de Bagdad. Celui que le gouvernement des Etats-Unis avait mis en place, avec la complicité de certains pays européens, pour notamment affronter l'Iran qui avait osé faire tomber le Sha, allié de la grande puissance Nord américaine, lequel oeuvrait au détriment de son peuple. Cette invasion était intolérable aux yeux de l'administration américaine de BUSH-Père quand bien même SADDAM Hussein considérait que le Koweït était une province de l'Irak, remettant ainsi en cause les tracés occidentaux de l'Afrique colonisée. Bien qu'ami des Etats-Unis, l'Irak était moins ami que l'Arabie Saoudite et le Koweït. Le poids des affaires avec ces ploutocraties n'avait rien de comparable avec celui de cette ancienne civilisation mésopotamienne qu'est l'Irak. Pour préserver les intérêts américains l'ordre était donné de détruire l'Irak. Seules les divergences au sein de l'Etat - major de l'armée américaine ont évité dès la première guerre l'annexion du territoire irakien. L'Irak qui avait été présenté comme la quatrième armée du monde pour les besoins de la cause et justifier l'intervention militaire a bénéficié d'une tolérance qui a été vite battue en brèche avec la seconde guerre  menée par BUSH-Fils au prétexte d'armes de destruction massive qu'il possèderait.

La Russie vient de commettre, par rapport à la logique occidentale, le même méfait à savoir l'invasion du territoire de la Géorgie en faveur de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie. La Géorgie est pourtant l'allié des Etats-Unis. La configuration est la même presqu'en tout point. Pire, la Russie reconnaît de manière unilatérale l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, comme pour répondre à l'Occident de la reconnaissance de l'indépendance du Kossovo. L'Europe est dans l'incapacité de prendre une décision commune. Comme à l'accoutumé, l'ONU est la risée des puissances militaires. Les Etats-Unis montrent leurs limites dans la conception qu'ils ont de l'amitié. Cette fois-ci il n'y a pas de contre invasion du territoire géorgien. On veut soi-disant éviter le retour à la guerre froide, on veut soi-disant privilégier le dialogue et éviter les sanctions à la Russie. En fait, on n'ose pas dire que POUTINE ressemble à BUSH et que MEDVEDEV Dimitri ne fera que ce que son Premier ministre lui indiquera. En tout état de cause, la folie consciente à ses limites et les mêmes causes ne génèrent pas les mêmes effets en tout lieu et en tout temps. Quand bien même le canard peut ressembler à l'oie, la chance de l'un n'est pas celle de l'autre.

Ainsi va le monde......

Partager cet article

Repost0

commentaires

tisa93 16/09/2008 14:46

tout à fait d'accord avec la conclusion de cet article. Car même si l'on se tenait aux discours officiels justifiant l'attitude va t'en guerre des États Unis, il resterait à expliquer pourquoi le simple soupçon de détention d'armes de destruction massive (qui s'est avéré être une vaste mascarade) a conduit à une agression de la part des Etats Unis alors que la détention avérée de ces mêmes armes par la Russie les a tout simplement pétrifiés.