Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marie Taubira
  • : Je suis Président du CRAPAG (Cercle de Réflexion et d'Action pour l'Avenir de la Guyane), Depuis le 10/12/2008, je suis le Secrétaire Général du Parti Progressiste Guyanais (PPG). Mon ambition est l'élévation de la conscience collective
  • Contact

Recherche

12 avril 2020 7 12 /04 /avril /2020 01:56

Et si au dessus de l’Univers il y avait une force qui n’est ni le Dieu Chrétien, ni le Dieu Musulman, ni le Dieu Juif mais, une force incréée, une force primordiale dotée d’une intelligence inaccessible à l’entendement humain… Nous-mêmes humains ne sommes pas que matière, cet élément de notre être que nous pouvons décomposer depuis la plus petite particule jusqu’à l’association des cellules qui donne l’organisme. Que pouvons-nous dire des autres aspects immatériels de notre être ? En ces temps troublés où l’organisation rationnelle du monde est suspendue à cause d’un virus appelé par les scientifiques le Covid 19, est-ce si stupide d’avoir des doutes sur le mode académique de penser l’existence ? Est-ce si stupide que ça au vu des résultats des sociétés humaines avec ses lots de pauvres, de misérables côtoyant l’opulence sans omettre l’irrespect envers la nature… Le déclin par ignorance, incompétence et stupidité des hommes de pouvoir correspond au délitement de l’organisation mondiale. Je m’interroge  sur l’existence humaine et me dis-je : « Est-ce que tous ces systèmes conçus par les hommes ne sont-ils pas entrain d’agoniser » ? J’ai entendu que le professeur Raoult n’est pas aimé par la communauté scientifique parce que ses méthodes ne sont pas académiques. Pourtant, il obtient des résultats et sa réputation est mondiale… L’histoire nous a laissé en héritage la fameuse phrase de Galilée en face de ses dangereux inquisiteurs : « Et pourtant elle tourne » en parlant de la terre.

Nous ne pouvons pas en cette période ne pas nous obliger à essayer d’utiliser des angles différents d’observations. Nous ne pouvons pas ne pas essayer de reconstituer le puzzle de notre vie récente pour mieux comprendre ce qui se passe, quitte à rester sur une interrogation qui serait forcément plus grande que nous. Il n’y a pas si longtemps la France par l’entremise de son gouvernement réprimait, de manière sanglante au point de parler de violences policières qui ressemblaient davantage à des violences militaires, son peuple pour des manifestations revendicatives qui apparaissent aujourd’hui  encore plus légitimes. 

Que s’est-il passé pour qu’aujourd’hui ceux-là mêmes qui les regardaient comme des pestiférés les portent aux nues… N’est-ce pas un exercice de compréhension défiant notre intelligence… Le fait de s’en accommoder ne signifie pas que ça nous est rendu intelligible. Comment expliquer que la stupidité des dirigeants de ce monde et ses acolytes soit anesthésiée par l’action d’un virus ? Le monde ne s’est jamais aussi bien porté en termes de pollution. Quelle est cette vraie main invisible qui est à l’origine de ce rééquilibre de la nature sans les armes atomiques ou de destruction massive… S’il fallait une preuve de la supériorité de la nature sur l’homme, la voilà... Car, comme le disent les scientifiques, les virus existent avant l'homme donc appartiennent à la nature avant lui.  

L’humilité nous conduit à relativiser la puissance de la méthode déductive mais également de ne pas prendre pour absolue l’incréé. Toutefois, il apparaît important de penser que tout ce qui nous arrive est le fruit de notre insouciance, notre lâcheté, notre corruptibilité aux vices, notre incapacité à associer notre singularité à la nécessité de l’existence collective partout dans le monde, notre peu d’engagement aux politiques publiques pour le bien-être de tous.
 

Partager cet article

Repost0

commentaires