Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marie Taubira
  • : Je suis Président du CRAPAG (Cercle de Réflexion et d'Action pour l'Avenir de la Guyane), Depuis le 10/12/2008, je suis le Secrétaire Général du Parti Progressiste Guyanais (PPG). Mon ambition est l'élévation de la conscience collective
  • Contact

Recherche

8 février 2019 5 08 /02 /février /2019 00:57

Chers amis, de temps en temps il nous faut faire une halte sur des sujets que l’on classe dans le domaine émotionnel pour anesthésier la révolte. En fait, il s’agit souvent d’une situation très rationnelle dont on décèle la méthode et ses conséquences. Vous avez entendu parler d'un footballeur Emiliano SALA, argentin qui jouait au FC Nantes et qui a disparu. Sa disparition a soulevé une forte émotion parmi ses "supporters" mais pas que. Je ne le connaissais pas particulièrement sinon comme l'avant centre du FC Nantes. Cette histoire m'a bouleversé. 

En effet, comment l'argent peut-il à ce point décider du destin de quelqu'un ??? De ce que je sais à travers les journaux, Le patron du Club de Nantes voulait absolument le transférer, durant le «mercato d’hiver», pour faire une bonne opération. Autrement dit, comme une marchandise peu coûteuse mais qui peut rapporter gros. C'est à dire que le propriétaire, le maître, il faut l'appeler ainsi, non seulement il était conscient qu'il ne le payait pas à sa juste valeur mais, il entendait sacrifier son club sur le plan sportif. 

Il était le buteur du Club. Il ne voulait pas le quitter. Son entraîneur ne voulait pas qu'il parte. L'argent roi a décidé de la trajectoire de son existence. Aujourd'hui il est porté disparu. Ah! Ce Kita Président du FC Nantes... Si Emiliano SALA était content de quitter le Club, il n'aurait pas pris le risque de prendre un avion privé le soir pour aller dire au revoir à ses ex-coéquipiers. Il est revenu, il les a vus, il est reparti et il n'est jamais arrivé à bon port. 

L'argent roi l'a privé de la pratique de son sport, l'a privé de sa famille. Il lui a volé sa vie, son existence, son futur. On a trouvé un corps sur deux dans l'épave et pendant ce temps là, les "vautours" sans honte se chamaillent pour la somme pleine de malédictions de 17 millions d'euros, montant du transfert. Et si cet argent occasionnait une succession de drames chez ces gens stupides pour qu'ils comprennent que la vie n'a pas de prix... 

Lorsque l'on est témoin, même éloigné de ce genre de situation dramatique et injuste, on a envie que tous les malheurs frappent les acteurs de cette négociation et particulièrement le vendeur. Il serait bien que les sportifs professionnels qui sont des êtres humains complètement achevés s'opposent aux transactions lorsqu'ils ne sont pas en adéquation avec leur déroulement. J'ai une âme rebelle et c'est pour cela que j'aime les footballeurs comme Zatlan Ibrahimovic, Adrien Rabiot, Karim Benzema Salif Keïta, Joseph Antoine Bell etc.

Je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec toute la société dite libérale qui fonctionne sur les mêmes bases. Ceux qui subissent le diktat de ce système, sous une forme différente, sont livrés à la même enseigne. Quand allons-nous comprendre qu'il nous faut réfléchir par nous-mêmes ce qui est bon pour nous...
 

Partager cet article

Repost0

commentaires